BLOG : PLACE DE LA CONCORDE

Entreprise et démocratie - 17 mai

Bandeau site
Vous propose un rendez-vous imprégné d'histoire comtoise :

Les coopératives,
alternatives à l'entreprise capitaliste
et ressources pour la démocratie ?


avec Alain Mélo, historien

Dernier ouvrage collectif sous sa direction sept 2015 :
Utopies et entreprises

Imaginaires et réalités de la coopération ouvrière en Europe du XIXe au XXIe siècle


le mardi 17 mai à 18 h 15
Espace associatif Simone de Beauvoir, 14 rue Violet


Selon la coutume, suivra un buffet à frais partagés pour ceux qui auront la bienveillance de s’inscrire auprès de Mylène ou ici.
Date limite d’inscription : 15 mai.

A bientôt.

La LIgue de l'enseignement a 150 ans

Logo 150 4
Pour en savoir plus sur les 150 ans : cliquez sur l'image.
Et pour voir la contribution de la Fédération du Doubs
c'est ici.

Laïcité - 30 avril

Histoire de la laïcité en France
et en Franche-Comté

 

Café Charlie avec Joseph Pinard
le 30 avril à 19h00
Maison de Velotte à Besançon

 
La Franche-Comté peut être considérée comme un laboratoire de la Laïcité. En effet elle a apporté la démonstration que la laïcité n’était pas – comme l’affirmaient ses adversaires - une machine de guerre contre les religions, et les violents incidents suscités singulièrement dans le Haut-Doubs dans le cadre de l’application de la loi 1905 n’ont pas empêché la majorité de la population d’être favorable à la loi de Séparation.
Certes, chez nous comme dans toute la France il y eu parfois volonté de confondre laïcité et lutte contre les religions. Ainsi Beauquier, député de Besançon de 1880 à 1914, prônait un athéisme d’État et en 1964 encore, un instituteur (Robert Schwint !) fut mis en cause par un bulletin syndical parce qu’il avait invité des collègues à participer à une rencontre d’études bibliques un dimanche. Mais, d’une manière générale, notre législation s’est appliquée le plus souvent dans le respect mutuel même si le climat était très différent entre le Doubs et la Haute Saône par exemple. Il est vraie que si la République ne reconnaît aucun culte elle est bien obligée de les connaître.
C’est le sujet que développera Joseph Pinard le 30 avril à 19h00 à Maison de Velotte à Besançon (parking à proximité) en introduction un débat qui dans l’esprit des cafés Charlie, devrait permettre de prendre du recul pour aborder les vifs débats actuels.


Thème RapidWeaver distribué sous licence Creative Commons par FreePixel